Hawke’s Bay

Juillet/ Août 2013

Ces deux dernières semaines fortes en émotion méritent un petit bilan statistique :

– une pompe à eau – une dépanneuse – 2 familles (merci encore à Rachel et Mike pour leur accueil si chaleureux!) – une ville des années 30 – 46 kms à pieds parcourus en 2 jours – 1 mois de voyage – 2500 kms parcourus (depuis le départ d’Auckland) …

Notre départ de Taupo vers Napier (une ville sur la côte Est du pays) s’annonçait pittoresque. Lorsqu’on voit le panneau « pas de station service avant 150 kms », on peut se dire que tout est possible 🙂 Et tout l’a été !

Vers le milieu de la route SH5 (une des plus belles que l’on ait traversé), nous nous sommes laissé tenter par une jolie pelouse en bord de rivière en marge de la route principale.

Magnifique.

Le lendemain, nous repartons vers cet itinéraire bis improvisé, choisissant de quitter la « grosse » SH5 pour une route non bitumée uniquement empruntée par des gros camions américains transportant du bois (car cette région est manifestement une importante zone d’exploitation forestière). Pittoresque, donc, jusqu’à ce que nous soyons « lachés » par notre pompe à eau, ceci se traduisant par un moteur fumant,  au milieu de nulle part ! Nous avons appris à cette occasion le sens du mot « overheating » (surchauffe en anglais ). Nous serons plus tard aidé par une petite troupe, tournant autour du moteur, et ne sachant que faire. C’est alors que Rachel, une gentille maman habitant juste à côté, nous propose de nous accueillir afin de trouver une solution. Bingo, un seul dépanneur peut venir nous récupérer pouvant affronter le fait que la route est tout de même dangereuse pour tracter une voiture vers la ville la plus proche. Finalement, Mike arriva et nous amena à Napier, un peu tard. Le garage étant fermé, Mike le dépanneur nous propose avec beaucoup de gentillesse de nous héberger chez lui en attendant le lendemain, puis nous ramena au petit matin ! Cette épreuve un peu stressante s’est donc plutôt bien déroulée et on en gardera un excellent souvenir. Au passage: on a commencé du coup à douter de la voiture alors qu’on nous a assuré à plusieurs reprises, à la suite de ces péripéties, que l’engin était de qualité ! Le problème était seulement dû à l’âge de la voiture. Classic !

 Nous voilà donc sur Napier, une excellente surprise !  Nos attentes vis à vis de l’architecture Art Déco ne nous ont pas déçues ! Bien au contraire ! Un lourd séisme dans les années 30 a demandé à la ville de se reconstruire. Ils ont fait le choix de s’inspirer du style Art Déco pour tout rebâtir faisant de la ville une vrai scène de dessin animé ! Elle vaut vraiment le détour ! On a de plus était accueilli dans cette ville sous un soleil californien qui nous aura suivi toute la semaine ! Il paraît que c’est la côte la plus ensoleillée du pays ! On a vu ça ! On envisage par la même occasion de monter pour l’Est Cape afin de marcher une des 9 Great Walk (sélection de Grandes randonnées) du pays. On surveille la météo pour pouvoir y monter. On part ainsi vers le Cape Kidnappers, promenade de 16km AR au bord de la mer, en bas des falaises, pour rejoindre une réserve d’oiseaux, nommés Australian Gannets ou Fous austraux, se cachent (étrange animal à la tête jaune flou et un bec dessiné en noir). Les 16kms se sont déroulés sous un cagnard comme on en n’avait pas vu depuis longtemps! L’avantage c’est qu’on a bonne mine ! 🙂

SH5 : De Taupo à Napier

Napier

Cape Kidnappers

 

Août 2013

Enfin, nous redescendons de nouveau vers Hawke’s Bay, passage obligatoire pour se diriger vers l’ouest du pays que nous choisissons finalement de faire avant d’aller à Wellington (ville signifiant la fin de notre traversée). Nous irons visiter les quelques endroits où nous n’avons pas eu le temps de s’arrêter comme le le Te Mata Peak, un splendide mont où la dépouille d’un maori aurait fait pousser cette montagne. Un ciel complètement dégagé nous a permis d’admirer la beauté de ce point de vue. Nous nous serons arrêtés dans quelques villes (Hastings par exemple) de la côte qui ont tenté de reproduire ou plutôt de jouer le jeu en construisant quelques superbes bâtiments dans le style art déco de Napier. Finalement beaucoup de ville de cette région se ressemblent mais ont un sacré air quand on n’est pas habitué ! Note sur la région: Probablement un des endroits les plus ensoleillés du pays avec Bay of Plenty ! Après être restés près d’une semaine sur la côte, on n’a pas connu un seul jour de mauvais temps. Big up to Marseille !

Hastings et Te Mata Peak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s