Poppus à 4

Avril 2014

Après une nuit difficile dans l’aéroport (lumière et musique à fond) et le départ matinal de Jazmin et Sandy, il nous fallait trouver un peu de réconfort. On décide donc d’aller vers le nord et de chercher un peu de soleil et un camping. On en trouvera un bien sympa, au croisement des routes et le concept: de vieux wagons ont été aménagés en cabines, et la cuisine se trouve dans une ancienne gare réaménagée. Résultat: une bonne journéee de repos avec lessive et BBQ dans un endroit mignon et pas cher, surtout si vous êtes plusieurs (12,5$/pers avec douches chaudes). Petit plus: du pain tout frais le matin fait maison, et si vous êtes chanceux, des oeufs frais et des fruits du jardin….

Le jour suivant, bien reposés, la pluie avortera notre projet de faire le tour des vignobles de la région pour faire des dégustations de vins de la région, dommage ! On monte alors vers le nord, à Kaikoura, LE SPOT néo-zélandais aller voir des baleines. Bien sûr, les tours en bateau étant hors de prix, nous décidons de faire simplement la marche le long de la péninsule qui était très belle. Falaises à pic, belles formations et otaries, nous nous consoleront bien des baleines.

Après une belle aventure avec une colonie de mouettes, nous finirons la soirée avec sangria maison, sous une bâche, sous une pluie battante. La météo n’étant toujours pas de notre côté le lendemain, nous choisissons l’option Spa de Hammer Springs. A vrai dire, une dizaine de bassins plus ou moins chauds d’eau thermale et sauna/toboggan/hamam en extra: dommage ! Une bonne journée malgré tout (et malgré la pluie!).

Nous arrivons ensuite avec enthousiasme à Springfield, où nous attend le donut « géant » que la série « Les Simpsons » a offert à la « ville ». Le café voisin promettait de servir les véritables donuts de Homer, ce qui malheureusement s’avéra inexact.

Nous prenons alors la route d’Arthur Pass, une magnifique vallée déserte faites de formations géologiques, grottes, forêts et montagnes…. Les stops sur la routes sont  nombreuses et atypiques: une grotte souterraine qu’il est possible de traverser d’un bout à l’autre en une heure si l’on est équipé (attention:  prévoir des lampes ! et savoir que vous aurez de l’eau jusqu’à au moins la taille). Et enfin la belle forêt d’Arthur Pass dans la Park National avec cascades à gogo ! Bon plan camping: à gauche après le grand pontavant la forêt d’Arthur Pass, le camping du Doc est superbe au bord de la grande vallée du Seigneur des Anneaux…

Le WE arrivant, nous choisissons de filer vers le sud, direction Dunedin à la recherche de l’ambiance festive de NZ, tant recherché par Sandy ! 🙂 La route entre Christchurch et Dunedin dure environ 4heures et présente très peu de points d’intérêts (c’est une grande ligne droite assez fréquentée). Avec quand même un coup de coeur pour Oamaru: avec ses beaux bâtiments clairs et victoriens, et son usine « cyberpunk ».

Dinedin remplira toutes ses promesses, une grande ville étudiante et dynamique où chaque bar propose tous les soirs des concerts live. Nous y passerons le week end dans un vieux manoir transformé en backpack. Au programme: la péninsule et ses albatros royaux (que l’on peut voir du parking sans payer l’entrée assez chère de la réserve), une scène de film d’horreur dans l’ascension du château « Larnach/l’arnaque ». Petite pose au « Pot-Pourri », café Bio et végétarien, bien sympa, une promenade Jurassik Park entre les pyramides jusqu’à une immense plage déserte, une friperie avec tout à 2$, des concerts et des bars chouettes, de bonnes bières, la rue la plus pentue du monde, et une pomme à la sauce BBQ.

Après ce WE bien chargé, nous reprendrons la route vers Christchurch (Chch) pour mettre Rachel et Vincent dans l’avion et être enfin tranquille ! Pour faire durer le plaisir, nous choisissons de faire un détour d’une heure sur une route déserte en pleine campagne pour aller voir ce que le guide définissait comme « le site le plus intéressant de la région »: Elephant Rocks. Personnellement nous n’avons pas vu d’éléphants dans ces gros cailloux au milieu du champs, au mieux une botte, et un hippopotame ! Bref, l’endroit ne nécessitait pas le détour mais on aura bien ri !

Notre deuxième arrivée sur Chch se révéla bien plus positive que la première. Nous fûmes bien surpris de voir un gros attroupement et une certaine agitation dans les rues. Il s’agissait en fait de la présence du couple royal Kate et William que l’on avait aussi vu de loin à Dunedin ! Assez content de voir enfin cette ferveur assez britannique à la famille princière, on en profita pour parler avec des locaux, de chah, des tremenblements de terre et des assurances qui blaguent la reconstruction de la ville. On découvrit aussi davantage l’ampleur artistique de la ville, son street art omniprésent , son marché artisanal local, ses couleurs face aux espaces vides. Et voilà 3 semaines et demi de passées, trop vite bien sûr. On dit au revoir une deuxième fois, trop content d’avoir pu partager avec de vrais amis cette terre d’adoption qu’est la Nouvelle-zélande. On a promit à nos familles de profiter et on croit bien que c’est réussi. Alors on sourit, et on repart pour 3 semaines à 2 dans l’île du Sud, en rêvant de la chaleur de l’Asie qui nous attend…..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s