La traversée du pays à 6 !

Mars/Avril 2014

Le mois de Mars s’annonça bien pour nous. Après 9 mois en Nouvelle-Zélande et près de 7 mois sur Wellington, nous voilà à la fin de notre engagement auprès de la crêperie et donc repartis de plus belle sur les routes.

Mi Mars, au revoir Windy Welli, et Bonjour Auckland où nous venons chercher les copains de France. Jazmin, Rachel, Vincent et Sandy l’ont fait: ils sont venus nous voir en Nouvelle-Zélande !!!! Jazmin et Sandy resteront deux semaines et demi, Rachel et Vincent presque 1 mois.

Voici le périple que nous ferons à 6 dans un monospace:

1. Auckland: temps merveilleux, moment pour eux de se reposer après 24h de vol. On restera en auberge pour deux nuits. Heureusement puisqu’il a presque fallu rapatrié Vincent en France qui est tombé violemment malade subitement. Il faut le savoir tout de même, les urgences ici, c’est NZ$400 sans frais de soins. On les aura évité après un tour à la pharmacie, il semblerait que ce fut simplement une bonne tourista… (oui oui ici aussi, c’est possible) Un cachet, un dodo et c’était fini !

2. Direction les Karangahake Gorge: un endroit que nous avions déjà visité, que nous voulions montré aux amis. N’ayant que 5 jours pour descendre à Wellington où nous devons prendre notre ferry pour l’ile du sud, nous choisissons les endroits où s’arrêter. Belle balade dans les anciennes mines d’or, ce sera également notre première nuit de camping à 6. Trois dans la tente, et trois dans la voiture. Problème: Moe, notre colocataire, nous avait prêté sa tente…….SANS STRUCTURE ! Vous verrez dans les photos comment on peut monter une tente avec une toile, une voiture et des bâtons….. On achètera donc notre propre tente à THE WAREHOUSE: the place to be where we can find EVERYTHING for cheap !

3. Tauranga – Rotorua – Taupo: Une journée de passage dans chacun de ces endroits pour montrer les incontournables. Bay of Plenty la côte la plus ensoleillée de l’ile du nord, Rotorua et ses phénomènes géothermiques et la Red Wood, et rapidement Taupo qui offre une belle vue sur son lac. On s’apprête à une grande journée de marche.

4. TONGARIRO ALPINE CROSSING: Un must do, probablement le plus bel endroit visité de la NZ. Attention à vérifier les prévisions météo/le forecast (metservice.co.nz) puisque marchant dans la montagne on peut vite fait se retrouver dans un nuage, ce qui n’a aucun intérêt puisqu’on ne verrait rien. On a eu une chance incroyable, un temps merveilleux, c’était époustouflant de beauté. Paysage désertique, volcanique, actif, dans une immensité surdimensionnée…. Un peu moins de 25kms de marche (en comprenant le crochet au Mont Tongariro) mais DEFINITIVEMENT INCONTOURNABLE !!!!!!!!

5. Wellington. 2 jours dans notre ville. On leur montrera trop rapidement où on a vécu 7 mois. Entre la colloc, Cuba street, et le Waterfront, ils en ont conclu vouloir rester plus longtemps pour profiter plus. Et ils ont raison: Wellington est vraiment une ville à vivre plus qu’à visiter !!!!!! Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à demander….

Et enfin c’est à Wellington que nous achèveront l’ile du nord, où nous prendront le ferry pour Picton. Traversée en bateau spectaculaire, spécialement quand on arrive dans les bras de mer de Queen Charlotte….

6. Ile du Sud: Nous sommes moins organisés sur cette partie mais nous connaissons notre itinéraire. Nous devons être dans une semaine et demi sur Christchurch pour l’avion des filles en passant par la côte ouest et Wanaka / Queenstown. D’ abord, nous devons régler un autre problème : Rachel et sa dent de sagesse. L’avion lui aurait déclenché la pousse de sa dent provoquant une infection. Devenant une douleur insupportable, nous allons à la pharmacie qui nous dit d’aller d’urgence voir un dentiste au risque que l’infection n’atteigne l’os et que ça deviennent vraiment grave. Le soucis, c’est que la Sécurité Sociale n’existe pas ici ; 2 choix : soit tu te fais arracher la dent (200$) soit tu la fais soigner (2000$). Ce qui explique la présence de fluor dans l’eau courante et que beaucoup de kiwis ont des dents en moins.

Finalement, le dentiste de Blenheim a bien compris que Rachel était une petite voyageuse avec un petit budget et lui fera une prescription pour un antibiotique qui ne coutera pas plus de 15$.

NOTE : Les kiwis sont très gentils.

Une semaine et demi où nous longerons toute la côte ouest qui est extrêmement belle. Par contre, avec Julien, nous n’étions pas habitués à côtoyer autant de voyageurs et encore nous étions en saison basse. Il s’agit de la côte la plus pluvieuse de Nouvelle Zélande où nous aurons eu un temps magnifique tous les jours (oui nous sommes très chanceux depuis le début ; mais c’est parce qu’on l’a bien voulu 🙂

Voici les endroits visités sur cette côte:

-Abel Tasman: journée kayak où on s’est fait attaqué par un requin . Plus exactement, il a tapé son flanc contre notre bateau pendant 15min. Evidemment ça n’arrive jamais mais à nous oui.Il n’est pas sensé avoir de requins ni de dauphins à la distance où nous étions du bord…. On a pas de preuves en images et on n’a pas halluciné. L’équipe du kayak s’est bien foutue de nous, en nous disant que c’était sûrement le Taniwha (monstre marin qui existerait dans les eaux de Golden Bay, un peu plus haut qu’Abel Tasman, selon une légende maorie), mais finalement il était tout à fait probable que pour eux ce soit effectivement un requin….. (Quelle espèce ? On ne sait pas, on ne veut pas savoir)

(autres villes: NELSON HAVELOCK PICTON BLENHEIM)

– WESPORT/ Cape Foulwind: MERCI DEREK

Chercher un endroit où camper gratuitement ou pour peu cher quand on a tout pour, voici l’aventure quotidienne des voyageurs en van en Nouvelle-Zélande. L’application WikiCamp nous aura sauvé plus d’une nuit mais des fois elle n’indique aucun endroit. Ce soir-là, on décide alors de demander aux locaux de nous éclairer. On nous dit qu’à Cape Foulwind, il existe un pub où apparemment le proprio aurait un terrain qu’il prête aux campeurs. Il serait extrêmement « Friendly ». Pas manqué, nous voilà arrivé à ce fameux pub. Un écriteau: « Enter as étranger, leave as a friend ». Derek nous accueille avec son extrême gentillesse. Il nous fera goûter de très bonnes bières locales et du steak de biche…. Merci Derek !!!!!

Egalement un des plus beaux endroits où nous auront campés…..

A voir sur cette côte: Pancakes Rocks à Hokitika et surtout de superbes marches autour de Pancakes. Falaises et formations rocheuses spectaculaires, forêts presque tropicales, puis des glaciers et des lacs bleu canard wc où l’on aura cueilli nos propres pierres de Jade (Pounamu).

Nous rejoindrons rapidement Wanaka pour un saut en parachute (Skydive: 12ft = un peu moins de 4000m). Endroit splendide entre lacs et montagnes sous le soleil. Actif en hiver pour les saisons de ski, et reposant le reste du temps car il s’agit en fait d’un petit Queenstown (ville réputée pour les sports extrêmes).

SKYDIVE —————————> AWESOME !!!!!!!!!!!! On veut passer le permis parachute désormais !!!!!

-Queenstown: après la réputation de la ville nous disant: trop touristique, trop de monde, ville hyperactive, et n’y étant pas pleine saison, nous avons vraiment apprécié l’ambiance de la ville qui est très charmante. On aura goûté au fameux FERGBURGER et assisté à un spectacle de parapente au coucher du soleil. En week end, pour les fêtards, il y a de quoi faire. On dit: c’est THE PLACE TO BE !

Finalement, nous regagnons tranquillement Christchurch.

A NOTER: Entre Queenstown et Mont Cook, la route est fantastique ! Spot gratuit de camping à Twizel « BRUNO CAMPSITE » au milieu du désert, au bord d’un lac avec vu sur le Mont Cook….

Et pour finir: Christchurch, ville meurtrie par deux séismes en 2010 et 2011. La première impression en arrivant est affreuse. La ville entière est en reconstruction avec beaucoup de quartiers complètement abandonnés. Le plus fou c’est qu’il s’agit de la 2e plus grosse ville de NZ et qu’il ne reste plus qu’un fantôme de ce que c’était. Entre bâtiments-containers, cathédrale démolie et désertion de la population, nous sommes que très peu à l’aise dans cet endroit. Mais nous sommes samedi soir, il pleut, c’est la dernière soirée de Jazmin et Sandy, nous voulons trouver un endroit où sortir.

Le vendeur du COSMIC (seul magasin ouvert – magasin de drogues légales) nous indique 3 bars dans toutes la ville, en n’étant pas sûr de base qu’il y en ait encore. Effectivement, nous aurons peiné à trouver un endroit ouvert. Nous finirons plus tard à dormir à l’aéroport où nous sommes ravis de trouver des douches gratuites et chaudes ainsi que de la wifi…. (Nous reviendrons 2 prochaines fois sur Christchurch).

Le voyage à 6 s’achève. Rapide, intense, éprouvant et inoubliable….

Poppus à 6 deviendra Poppus à 4.

*Poppus: mot inventé innocemment par Sandy pour désigner un Possum. Mot mignon. Devient donc ainsi le nom de ce périple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s